Juges


2023 Juges du festival


Michelle Zapf-Belanger  – Instruments à cordes

La violoniste canadienne Michelle Zapf-Bélanger est une interprète et professeure de musique basée à Thunder Bay, en Ontario. Elle est musicienne au sein de l'Orchestre symphonique de Thunder Bay depuis 2008. Elle est également une chambriste enthousiaste et se produit fréquemment dans le cadre de la série de concerts locaux.

Mme Zapf-Bélanger est étroitement impliquée dans sa communauté et se consacre à la croissance et à l'épanouissement des jeunes joueurs à cordes. Elle enseigne le violon, l'alto et le solfège dans son home studio. Elle dirige les Junior Strings du Thunder Bay Symphony Youth Orchestra et est membre émérite du conseil d'administration de l'Ontario Suzuki Association. Elle est membre du Collège des examinateurs du Royal Conservatory of Music. Elle est en demande pour juger des festivals de musique pour étudiants à travers le Canada.

Mme Zapf-Bélanger est une défenseure de la musique classique et une passionnée d'histoire qui aime intéresser le public à ce genre. Elle a dirigé des séries de causeries avant les concerts de TBSO Masterworks, en plus d'être conférencière invitée ou conférencière à la Glenn Gould School, à l'Université Western, au Consortium Aurora Borealis et à de nombreuses émissions de radio.

Née à Montréal, Mme Zapf-Bélanger a grandi à Toronto et est diplômée de l'Etobicoke School of the Arts et de la Young Artist's Performance Academy du Royal Conservatory of Music. Elle détient un diplôme en interprétation de la Glenn Gould School de Toronto, où elle a étudié principalement avec Joan Barrett, Mayumi Seiler et Stephen Sitarski.

Mme Zapf-Bélanger joue sur un beau violon anglais des ateliers de W. E. Hill & Sons, fabriqué en 1911.


Brenda Arrowsmith  – Instruments

Brenda Arrowsmith est originaire de Sault Ste. Marie. Elle est diplômée de l'Université de Western Ontario avec une majeure en clarinette, avec une concentration d'études en théorie et composition, et une deuxième majeure en éducation musicale. Elle a fréquenté la Banff School of Fine Arts pour la clarinette, ainsi que divers événements de classe de maître au cours de ces années. Brenda est également titulaire d'un ARCT en interprétation au piano. Après avoir obtenu son diplôme, elle a travaillé pour le Peel Board of Education en tant que spécialiste de la musique.

En 1983, l'offre d'un transfert à Sudbury s'est présentée à son mari et la jeune famille a sauté sur l'occasion de déménager dans une communauté du Nord. Elle a commencé à enseigner au Cambrian College en 1983 à l'École de musique et est devenue responsable de l'enseignement théorique et des études éoliennes en 1988. Au cours des neuf années précédant sa retraite en 2012, elle a été coordonnatrice de l'École de musique. Brenda a été interprète principale de l'Orchestre symphonique de Sudbury depuis son arrivée à Sudbury en 1983, a été membre du conseil d'administration de l'Orchestre symphonique dans les années 90 et a rempli le rôle de chef de répétition de l'Orchestre symphonique de 1999 à 2006.

Mme Arrowsmith a été demandée comme clinicienne du vent dans les conseils scolaires locaux et a été juge de nombreux festivals dans le Nord de l'Ontario. Elle a reçu le prix d'excellence du président du Cambrian College en 2006, trois prix de service communautaire du ministère des Affaires civiques et de la Culture, et a été la récipiendaire en 2012 du prix Femmes de mérite du YWCA dans le domaine des arts dans la ville de Grand Sudbury. En 2019, Brenda et son fils, le Dr Jamie Arrowsmith, ont été co-récipiendaires du Joan Mantle Trust Fund Award pour leurs contributions particulières à l'éducation musicale.

Brenda a participé en tant qu'arrangeuse musicale et interprète aux concerts très réussis Opera Gala - Opera For a Cause à Sudbury, un concert caritatif qui a permis de recueillir plus de 25 000 $ pour deux organismes de bienfaisance sélectionnés au cours des six années précédant COVID.

Brenda continues to play with the Sudbury Symphony, and serves on the boards of the Sudbury Youth Orchestra and the City of Lakes Music Society.


Fabien TousignantPiano

Fabien Tousignant est originaire de Cochrane en Ontario et mène une vie musicale très active dans la région de la capitale nationale depuis qu’il a complété ses études universitaires en musique.  On compte parmi ses professeurs au piano Jean Desmarais, Luc Léonard, Jean-Paul Sévilla, Andrew Tunis et Renelle Belisle et à l’orgue Rachel Laurin, Raymond Daveluy et Karen Holmes.  De 2011-2014, M. Tousignant assure les fonctions d’assistant organiste à la Christ Church Cathedral sous la direction de Matthew Larkin et est en demande en tant que conférencier sur divers aspects de la musique auprès d’Opera Lyra Ottawa et Retraite en Action.  Il collabore étroitement avec l’auteur-compositeur interprète Sandrae Savard avec qui il forme le Duo d’Hull.  En septembre 2014, Fabien Tousignant devient le directeur musical et organiste de la Trinity Anglican Church d’Ottawa et par conséquent assure la direction artistique de la série de concerts Music at Trinity.  

Depuis son arrivé à Trinity, il a su développer et diriger un chœur à 4 voix mixtes qui présente des œuvres tirées du répertoire classique et dans la tradition chorale anglicane.  M. Tousignant se produit régulièrement en récital tant en l’orgue qu’au piano.  On a pu l’entendre dans les séries de concert Music at Trinity, Doors Open for Music at Southminster, Christ Church Cathedral et Music at St-Clement à Montreal.  Il a également fait partie du collectif d’artistes qui a présenté l’opéra Turandot de Puccini en février 2019 à la Trinity Anglican Church.             

Très en demande en tant qu’enseignant, M. Tousignant guide présentement plus d’une vingtaine d’élèves dans leur cheminement musical. Il a mené plusieurs d’entre eux à l’obtention de certificats du Royal Conservatory of Music de Toronto des niveaux débutants à avancés.  Il consacre d’ailleurs une partie de son temps à la collaboration musicale.  On compte parmi celles-ci le Caelis Academy Ensemble, Ottawa Baroque Consort, Chœur Classique d’Ottawa, le Studio de Musique la Voix Libre, Christ Church Cathedral Men & Boys, Christ Church Cathedral Girls’ Choir, Maghan McPhee Studio ainsi qu’avec Matthew Larkin, Roland Graham, Stéphanie Beames, Roxanne Léveillé, Sylvie Duchesneau, Gary Dahl, Luc Lalonde, Maria Knapik, Isabelle Lacroix, Shawne Elizabeth Beames, Whitney Sloan et plusieurs autres.


Marion Samuel-Stevens – Vocale 

La soprano canadienne Marion Samuel-Stevens a été décrite comme une interprète et actrice engageante et directe. Ses performances vont de l'intimité d'un récital à la grandeur de l'opéra. Marion a été la gagnante ontarienne du concours Natsaa et la deuxième finaliste du concours régional Natsaa dans l'Indiana, où sa voix a été décrite comme "belle et riche d'uniformité et de couleur partout". Elle a également été demi-finaliste du prestigieux concours Eckhardt-Grammatté qui accorde une attention particulière à la nouvelle musique canadienne. Dans les deux compétitions, Marion a montré sa capacité bien développée à basculer entre une grande variété de styles vocaux et dramatiques avec efficacité et finesse. 

Marion s'est produite partout au Canada, aux États-Unis et en Europe. Elle est diplômée du programme Voice Performance de l'Université de Toronto. En plus d'étudier à l'Université Wilfrid Laurier, elle a participé à de nombreux programmes d'enrichissement prestigieux en Amérique du Nord et en Europe où elle a eu le plaisir d'étudier avec de nombreux musiciens acclamés, dont Elly Ameling, Rudolph Jansen et Martin Katz.

Marion est membre de la faculté de chant de l'Université de Guelph où elle est active dans la création d'un nouveau programme de musique contemporaine et maintient un studio privé actif. Elle est également chef d'orchestre des juniors Guelph Youth Singers et a dirigé plusieurs ensembles dans la région de Guelph. Décrite comme « intelligente, accessible et engageante », elle est recherchée en tant que clinicienne et arbitre.

Fervente partisane de la nouvelle musique, elle a eu le plaisir de présenter plusieurs œuvres du compositeur canadien Peter Skoggard, ainsi que d'interpréter des œuvres de Ronald E. Beckett, Jake Heggie. Ricky Ian Gordon et John Harbison, tous sous la direction des compositeurs eux-mêmes. Son approche unique de la poésie et sa capacité à interpréter facilement des œuvres difficiles lui ont également permis de se produire dans l'échelle de Bohlen Pierce. Sur son interprétation dans Ruth de Ronald E Beckett "Marion Samuel-Stevens était exceptionnelle dans le rôle titre. Sa voix chaude et pleine flottait dans les registres, en particulier sur des notes aiguës produisant des frissons argentés. J'ai trouvé que j'attendais avec impatience sa prochaine moment solo." Murray Charters

Aussi à l'aise à l'opéra qu'au concert, Marion est recherchée pour ses interprétations subtiles des textes et des personnages, autant que pour sa voix chaude, souple et lumineuse.

Plus récemment, Marion a obtenu une certification en secourisme en santé vocale et en habilitation vocale. (Aider les personnes souffrant de blessures vocales, de fatigue ou de toute autre question liée à la voix). Marion poursuit également actuellement une maîtrise en pédagogie vocale de l'Université du Pays de Galles (Centre d'étude de la voix) où son domaine d'intérêt est l'athlétisme des chanteurs ainsi que les parallèles entre le coaching sportif et vocal. Elle est ravie de visiter Timmins en tant qu'arbitre cette année!


© Porcupine Music Festival de Musique 2020                                                           Conception web par Randy Pickering